header

Un Homme de Haut-Vol

Champion Amateur et athlète absolu par sa polyvalence (boxe, football, plongeon) et ses performances, Raymond Mulinghausen refusa les avances professionnelles de l'A.S Monaco pour conserver son statut amateur de plongeon. Longtemps athlète le plus titré de France ( 20 fois champion de France), potentiel champion Olympique aux JO de Tokyo, annulés par la 2éme guerre mondiale 1939-1945, années de sa forme pleine et entière. Il compensa, en s'engageant dans les Pompiers de Paris pour échapper au STO, il y demeura 5 ans, multiplia les actes de bravoure, et fut cité à l'Ordre du Régiment à la Libération
Du Championnat d'Angleterre en 1946 au premiers Jeux méditerranéens à Alexandrie en 1951, il rafla tous les titres aériens, sur son passage . Bléssé au pectoral gauche à Monaco en 1947, il prit malgré une douleur lancinante la 5éme place aux JO de Londres en 1948; premier européen.
C'était l'Age d'Or du plongeon français, jamais égalé a ce jour, avec son trio star Nicole Pélissard, Raymond Mulinghausen et Mady Moreau qu'il entraîna jusqu'à ce qu'elle obtînt le titre de vice-Championne Olympique à Helsinki en 1952. Derniers Jeux de Raymond comme athlète.
Proposé par le Comité national olympique et sportif français comme juge Olympique à Montréal en 1976, il fut rappelé par la Fédération internationale de natation en tant que meilleur juge international aux Jeux de Moscou en 1980, Los Angeles en 1984, Séoul en 1988. Il "descendit de son échelle" avant les Jeux de Barcelone en 1992 en disant "Place aux jeunes".
Organisateur né et statisticien il servit en bénévole la Fédération française de natation, au sein de la Commission Fédérale de Plongeon et de la Commission Fédérale de Water-Polo dont il fut vice président.
"Cet homme couvert de gloire acceptait sans rechigner de participer à un critérium au fin fond de la France"
Au bord de tous les bassins de France en de Navarre on l'appelait avec respect et tendresse : "Le Père Mulin"
Intègre et passionné Raymond consacra sa vie à la Cause du sport, des sportifs, des jeunes qu'il entraînait dans l'eau comme dans la vie(nombreux sont ceux qui peuvent en témoigner encore), à cultiver l'amitié des Anciens(de Raymond Franchetti Directeur de Ballet de l'Opéra de Paris à André Blaty président de la FFMNS,d'André Didier peintre et Plongeur à Robert Quint, Co-Fondateur du CMBourget; amitiés de 70 ans )et celle entre les peuples par ses déplacements dans le monde entier; relations humaines fondées sur un humour décapant.

Un Champion Honnête Homme

Rien eût été possible sans la présence fidèle dans son sillage, de son épouse Marcelle à laquelle, il continua, comme une seconde nature, d'apporter coupes et médailles aux tournois de pétanque de Saint-Gilles-Croix-de-Vie, tous les étés de sa retraite, comme autant de trophés à sa belle

Un géant de la vie

Tympans perforés, nez et jambes cassés, menisques esquintés, épaule démise(il fut repêché en 1958 à la piscine des Tourelles sur une clavicule cassée - fin de carrière). Généreux de son corps et intrépide, tous sports confondus, il accumula les blessures durant sa carrière, sinon qu'elle aurait-elle été ? En 1967 un terrible accident sur la voie publique le meurtrit à jamais dans sa chair( on le donnait perdu aux Urgences d'Avicenne).
Deux ans et 20 opérations plus tard(dont une première : l'arthrodèse du genou, Ed. Herriot Lyon), Raymond repartit au bord de toutes les piscines du monde, de Montréal à Séoul.
Il demeure à ce jour, après les JO de Londres 2012, le seul finaliste Français(Article de l'Equipe du 6 Aout 2012), et l'unique juge Olympique représentant la France au JO.
Cet homme de haut-vol a plané sur son Temps et laissé une empreinte dans la mémoire et le coeur des hommes, toutes générations confondues.
Ce site, réalisé avec des documents d'archives, témoigne d'une époque révolue... quand le champion était humble, qu'il se dopait à la seule chaleur humaine, qu'il travaillait dur pour gagner sa vie, et s'entraînait pour la gloire.


raymond mulinghausen
raymond mulinghausen
Raymond MULINGHAUSEN
3 Septembre 1920 - Paris Xéme
19 février 2008 - Avicenne
  • Diplômé de l'Ecole Diderot
  • Athlète de Haut-Niveau Plongeon
  • Annexes: Football Boxe
  • Pompier de Paris (39-45)
  • Capitaine de l'Equipe de France de Plongeon
  • Entraîneur Plongeon
  • Entraîneur Water-Polo
  • Juge Arbitre Plongeon Championnats du Monde
  • Juge International Plongeon Jeux Olympiques
  • Arbitre Water Polo
  • Dirigeant Fédération Française Natation
  • Directeur de Piscines
  • Organisateur de Galas Nautiques


-- Sources --